Le blog

Nos actualités

article paru le 10.09.2018 Améliorer l'isolation acoustique de son habitat

Selon une enquête TNS-SOFRES de mai 2017, plus d'un Français sur deux se déclare gêné par le bruit lorsqu'il est chez lui. Il existe pourtant des solutions peu couteuses pour venir à bout de la pollution sonore.

L’isolation phonique doit permettre d’atténuer les sons provenant de l’extérieur et de l’intérieur du bâtiment, afin de préserver un environnement acoustique confortable pour les occupants. Trafic routier, voix humaines, musique … Les parois d'un bâtiment atténuent plus ou moins ces bruits en fonction de deux facteurs.

Tout d'abord la constitution de la paroi. Une paroi constituée de 2 matériaux séparés par un amortisseur qui peut être de l'air ou un isolant acoustique, peut se montrer particulièrement efficace pour limiter la propagation sonore.

C'est le cas d'une cloison en plaque de plâtre sur ossature métallique, ou d'une contre cloison maçonnée. On note généralement que le pouvoir d'isolation phonique des isolants souples tels que la laine de verre, et la fibre de bois est bien supérieure à celui des isolants rigides tel que le polystyrène, et le polyuréthane.

Ensuite la masse de la paroi : plus la paroi est lourde, plus le bruit est atténué. Pour renforcer l'isolation phonique de cette paroi isolée sur ossature métallique, il est possible de mettre en œuvre soit une plaque de plâtre acoustique, soit une plaque de plâtre haute dureté, ou encore de doubler l'épaisseur de plaque de plâtre.  Le poids de la paroi est ainsi augmenté sans modifier sa structure.

D'autre part l'isolation phonique doit permettre de réduire la transmission des bruits à travers la structure du bâtiment. Les bruits de pas et d'équipements sont crées par une vibration directe d'une paroi. On attenue ce type de bruit en empêchant la propagation de la vibration dans la paroi.

Les vibrations dans les sols peuvent être atténuées par la mise en œuvre d'une chappe flottante. La chappe est coulée sur un isolant phonique et est désolidarisée des murs par une bande résiliente.

 Les moquettes, parquets flottants, et certains revêtements de sols en plastique diminuent également la propagation des bruits d'impact. L'électroménager,  les chaudière et les caissons de ventilation sont des équipements qui peuvent être bruyants et susceptibles de générer des vibrations. Ces équipements doivent être posés sur des supports anti-vibratiles ou être fixés à des parois lourdes par des colliers ou autre dispositif anti-vibratile. Si nécessaire un capot isolant peut aussi être réalisé.

Vous avez des questions sur l'isolation acoustique de votre habitat ? N'hésitez pas à contacter un de nos experts du réseau ACEH afin de trouver ensemble les meilleures solutions.

 

Prestation associée: 
Isolation thermique

Vous avez une question ? Besoin d'un renseignement ?

Nos experts vous répondent dans les plus brefs délais

En savoir plus

Votre expert

christophe_foills.png

POUCHELON Mickael

04 90 32 42 79
aceh84@orange.fr

Votre expert

christophe_foills.png

Maxime Decamp

04.72.21.00.62
aceh69@orange.fr

Votre expert

christophe_foills.png

CABRERA ROMAIN

05.56.97.91.59
aceh33@orange.fr

Votre expert

christophe_foills.png

Jéremy Brayda-Brun

04 42 77 80 05
aceh13@orange.fr

Votre expert

christophe_foills.png

Jérôme Aramo

04 90 32 42 79
aceh34@orange.fr

Votre expert

christophe_foills.png

Olivier Beaufrere

06.12.12.32.34
c.foills@aceh.com

Votre expert

christophe_foills.png

Alexandre Munoz

04 98 07 88 64
aceh83@orange.fr