Le blog

Nos actualités

article paru le 03.05.2018 Gare à la pollution intérieure !

L'air intérieur de nos logements est souvent bien plus pollué que l'air que nous inspirons dans la rue.  Voici donc quelques conseils pour limiter au quotidien la pollution de nos maisons.

Il est d'abord important de limiter les sources d'exposition aux polluants. Parmi celles-ci on peut citer les fumées qui libèrent à la combustion de nombreuses particules nocives dans l'air, qu'il s'agisse de cigarette ou même de bougies d'intérieurs.

Faites attention à toutes les sources d'expositions à du monoxyde de carbone, monoxyde d'azote ou hydro carbures des appareils à combustion. Il est important de bien entretenir les sources de chauffage comme les chauffe-eaux, les cuisinières à gaz, les chaudières ou les poêles à Bois.  

Les produits ménagers, les moquettes et même les peintures sur les murs contiennent des composants dont le cumul peut provoquer des allergies, des irritations ou des maux de tête. Il est nécessaire aussi de limiter le nombre de produits d'entretien dans la maison et de les stocker dans un endroit adapté.

Les COV (composés organiques volatiles) sont des ennemis invisibles omniprésents dans nos intérieurs. C'est une famille de plus de 500 polluants qui s'échappent dans l'air sous forme de vapeurs toxiques. Le plus dangereux étant le formaldeide : un composant utilisé par les industriels. Il est notamment présent dans les colles qui servent à assembler les panneaux de bois, les tapis ou les mousses synthétiques. Un mobilier neuf, comportant des matériaux qui ont été collés, vernis ou peints, ou pouvant contenir des mousses, est potentiellement émetteur de formaldeide. Il est donc important quand le mobilier est neuf de bien aérer la pièce, encore plus que quand le mobilier est déjà bien usager.

L'aération ou la ventilation du logement est donc essentiel pour éliminer les polluants dans les logements qui n'ont pas d'installations spécifiques de ventilation et d'aération. Il faut ouvrir les fenêtres particulièrement lors d'une activité polluante comme le bricolage ou le ménage. Si le logement dispose d'une ventilation mécanique comme une VMC, il est nécessaire d'entretenir ce système en nettoyant les bouches une fois par an. Quand aux bouches d'entrée d'air situées sur les fenêtres appelées aérateurs, elles permettent de renouveler l'air,  d'évacuer les odeurs, les polluants et l'humidité. Elles produisent une ventilation naturelle et ne doivent donc pas être calfeutrées.

Une bonne ventilation, c'est donc le secret d'une atmosphère intérieure plus saine pour la santé. N'hésitez donc pas à contacter le Réseau ACEH pour toutes vos questions en matière d'aération de l'habitat.

 

Prestation associée: 
Ventilation par suppression

Vous avez une question ? Besoin d'un renseignement ?

Nos experts vous répondent dans les plus brefs délais

En savoir plus

Votre expert

christophe_foills.png

POUCHELON Mickael

04 90 32 42 79
aceh84@orange.fr

Votre expert

christophe_foills.png

Maxime Decamp

04.72.21.00.62
aceh69@orange.fr

Votre expert

christophe_foills.png

Jéremy Brayda-Brun

04 42 77 80 05
aceh13@orange.fr

Votre expert

christophe_foills.png

Jérôme Aramo

04 90 32 42 79
aceh34@orange.fr

Votre expert

christophe_foills.png

Olivier Beaufrere

06.12.12.32.34
c.foills@aceh.com

Votre expert

christophe_foills.png

Alexandre Munoz

04 98 07 88 64
aceh83@orange.fr