Réfection à neuf d’un faîtage

Le faîtage, tout comme les rives, fait partie de la « ceinture du toit » de votre maison. Il s’agit d’un élément d’étanchéité important qu’il convient de contrôler régulièrement pour s’assurer de sa bonne étanchéité.

Réseau ACEH: Rénovation, entretien et équipement de la maison ​en toute confiance

Devis toiture offert & Sans engagement

Devis toiture rapide et offert : faites confiance au seul réseau de professionnels du bâtiment qui garantisse qualité et éthique à ses clients propriétaires de maisons

*Champs obligatoires

Les couvreurs peuvent créer une faîtière pour votre maison de différentes manières. 

 

Des bardeaux d’asphalte peuvent être enroulés sur le haut de la ligne de faîte pour la protéger, puis recouverts d’une autre couche de bardeaux pour créer une apparence cohérente. 

Les chapeaux de toit préfabriqués peuvent être fabriqués avant l’installation à partir de divers matériaux, notamment l’asphalte, l’aluminium, le cuivre et le plastique. Ces matériaux peuvent être peints ou traités pour que leur couleur et leur style s’harmonisent avec le reste de votre toiture. 

Quelle que soit la technique utilisée, l’installation doit être effectuée avec précision et attention aux détails, afin que vous obteniez la protection que vous méritez. 

Usure naturelle

La ligne de faîtage étant située au point le plus élevé de votre toit, elle a tendance à subir l’essentiel de l’usure due aux intempéries, aux branches d’arbres tombées, au soleil brûlant et à d’autres éléments nuisibles. En vieillissant, la faîtière peut commencer à laisser entrer l’humidité dans le joint qu’elle est censée protéger.

 

Mauvaises techniques de pose

Si l’entreprise de couverture précédente n’a pas fixé correctement la faîtière, votre maison peut facilement être exposée à des dégâts des eaux. Les installations incorrectes peuvent inclure

L’absence totale de couvre-faîtière, laissant les joints exposés à la pluie et à la neige.

L’installation des faîtières uniquement aux endroits visibles, comme les lucarnes, mais pas aux endroits vulnérables et invisibles, comme le sommet du toit.

Mélanger des bardeaux de marques et de styles différents, ce qui peut entraîner une usure irrégulière et une mauvaise performance globale.

Des techniques de clouage imprécises qui font que des parties de la toiture se détachent et se soulèvent, exposant le bois en dessous à l’humidité.

 

Autres causes courantes de fuites de toiture

Bien entendu, il existe d’autres causes de fuites de toiture que les faîtières mal installées. En voici quelques-unes :

Marcher sur le toit 

Bien que la toiture puisse supporter une légère circulation piétonne, si les gens ne sont pas prudents et expérimentés, ils peuvent laisser tomber des outils, mal manipuler des pièces de CVC et causer des dommages qui exposent votre maison à l’humidité.

Éléments de toiture défectueux

Votre maison comporte plusieurs éléments, notamment des bardeaux, des matériaux de CVC, des évents, des solins et des cheminées, qui peuvent tous commencer à se détériorer avec l’âge. Il en résulte souvent des fuites.

Manque d’entretien approprié

Un toit a besoin d’une attention régulière pour s’assurer que chaque partie reste en place et fonctionne au mieux. Lorsque des problèmes surviennent, même mineurs, ils doivent être résolus immédiatement. S’ils sont ignorés, le problème s’aggravera et les fuites seront plus probables.

Conditions météorologiques difficiles

Les fortes pluies, la grêle, la neige, la glace et le vent peuvent provoquer le détachement, l’arrachement ou la rupture des bardeaux, des gouttières et d’autres matériaux liés au toit. Lorsque cela se produit, l’humidité peut finir par pénétrer dans votre maison.

Pour toutes ces raisons, et pour votre sécurité personnelle, il est bon de consulter une entreprise de couverture professionnelle si vous avez des inquiétudes sur l’état de votre toit ou si vous devez identifier la source d’une fuite.

Améliorez votre toiture et soyez sûr que votre maison est protégée.

Ayez l’esprit tranquille avec un toit durable, conçu pour résister aux fuites coûteuses et protéger votre propriété. Les équipes professionnelles du réseau ACEH utilisent des produits de première qualité et des techniques d’installation expertes qui garantissent que le travail est bien fait, afin que vous puissiez vous détendre et profiter de votre maison.

Pour en savoir plus sur la façon dont vous pouvez obtenir un toit magnifique et durable, prenez rendez-vous dès aujourd’hui.

témoignages

Nos clients partagent leur expérience

découvrez

Les prestations complémentaires

Traitement de charpente

Prestation

Ventilation par suppression

Découvrez un moyen efficace de ventiler votre maison en toute simplicité

Imperméabilisation toiture et façade

Prestation

Isolation thermique

Améliorez votre confort de vie

un réseau de 8 agences aceh

Trouver l’expert le plus proche de chez vous

L’ANATOMIE D’UN TOIT

Quelles sont les parties communes d’un toit ?

Faîte du toit :

Le faîte du toit, ou faîtage d’un toit, est la ligne horizontale qui court sur toute la longueur du toit, à l’endroit où les deux plans du toit se rencontrent. Cette intersection crée le point le plus élevé d’un toit, parfois appelé le sommet. Les bardeaux d’arêtier et de faîtage sont spécialement conçus pour cette partie du toit.

Évent de faîtage :

Un évent de faîtage est un conduit d’évacuation qui s’étend horizontalement le long du sommet du toit, permettant à l’air tiède et humide de s’échapper du grenier. Utilisez notre calculateur de ventilation pour calculer les besoins de ventilation de votre grenier et déterminer la quantité de ventilation par aspiration dont vous avez besoin pour ventiler correctement votre toit et votre grenier.

Solin :

Le solin est un matériau métallique installé aux ouvertures des joints, autour des cheminées et de toute lucarne ou puits de lumière pour aider à prévenir l’intrusion d’eau. Vous pouvez reconnaître les solins comme des marches d’escalier en métal le long d’une cheminée ou des murs latéraux d’un toit.

Arêtier :

L’arêtier d’un toit est l’intersection de deux plans de toit qui se rejoignent pour former une crête inclinée allant du sommet à l’avant-toit. Les bardeaux d’arêtier et de faîtage sont spécialement conçus pour cette partie du toit.

Pont de toiture :

Le support de toit est la base structurelle du système de toiture et est généralement fait de bois ou de contreplaqué.

Sous-couche de toiture :

L’écran de sous-toiture est une couche de matériau, généralement synthétique ou en feutre, qui ajoute une protection supplémentaire sur le toit-terrasse et sous les bardeaux. La sous-couche synthétique aide à repousser l’humidité et offre une protection contre les infiltrations d’eau. La sous-couche synthétique devient un choix de matériau populaire par rapport au feutre en raison de ses performances éprouvées en matière d’étanchéité et de sa durabilité.

Noue du toit :

La noue du toit est l’intersection en forme de V entre deux toits en pente se rejoignant à un angle pour permettre l’écoulement de l’eau.

Bardeaux architecturaux stratifiés :

Les bardeaux architecturaux stratifiés contiennent plus d’une couche de languettes pour ajouter de la dimension, de la performance et de la durabilité à un toit. Les bardeaux architecturaux sont parfois appelés bardeaux tridimensionnels ou bardeaux laminés. Les bardeaux architecturaux sont à l’opposé des bardeaux à trois languettes, qui sont produits en une seule couche de languettes et semblent plats ou sans la dimension d’un bardeau laminé.

Pignon de toit :

Un pignon de toit est la section triangulaire du mur extérieur au sommet du toit entre un toit en pente et l’avant-toit. Un pignon de toit est parfois appelé un râteau.

Larmier métallique :

Le larmier métallique est une étroite bande de métal non corrosif utilisée au niveau du râteau et de l’avant-toit pour aider à la gestion de l’eau d’égouttement en facilitant l’écoulement de l’eau pour protéger la section sous-jacente d’un mur.

Lucarne :

Une lucarne est une section surélevée du toit. Les lucarnes contiennent généralement une fenêtre qui fait saillie verticalement à travers la pente du toit.

Barrière de glace et d’eau :

Une barrière contre la glace et l’eau est un matériau d’étanchéité auto-adhésif installé le long des avant-toits, des noues, des murs latéraux et d’autres zones sensibles pour protéger contre les dommages causés par la glace et la pluie poussée par le vent.

Avant-toit :

Un avant-toit est la bordure inférieure du toit qui surplombe le mur, généralement située dans les trois premiers pieds d’un toit.

Ventilateur sous l’avant-toit :

Les évents sous l’avant-toit sont des évents d’admission situés sous l’avant-toit du toit qui permettent d’aspirer de l’air frais et sec dans le grenier. Encore une fois, vous pouvez utiliser notre calculateur de ventilation pour calculer les besoins de ventilation de votre grenier et déterminer la quantité de ventilation d’entrée dont vous avez besoin pour ventiler correctement votre toit et votre grenier.

La toiture est l’élément clé de votre maison

Pour en savoir plus sur la rénovation, l’entretien et l’équipement de votre toiture, visitez la page de notre site consacrée à la rénovation de toiture.

Ou demandez un devis pour être conseillé par un entrepreneur en toiture près de chez vous dans le réseau d’entrepreneurs en toiture du réseau ACEH.

Réseau ACEH: Rénovation, entretien et équipement de la maison ​en toute confiance

Devis toiture offert & Sans engagement

Devis toiture rapide et offert : faites confiance au seul réseau de professionnels du bâtiment qui garantisse qualité et éthique à ses clients propriétaires de maisons

*Champs obligatoires