Blog
article paru le
18 août 2021

COMMENT ÉVITER LES TÂCHES DE MOISISSURE ?

En pleine hiver la température baisse, et  l’isolation de vos murs permettant de conserver la chaleur à l’intérieur de votre habitation provoque des tâches de moisissures. Ne vous inquiétez pas, le réseaux ACEH vous donne toutes les astuces et les démarches à suivre pour traiter le problème !

Qu’est-ce que la moisissure ?

La moisissure est la corruption d’une substance toxique par de petits champignons qui forment une mousse veloutée. La moisissure se nourrit de matières organiques et se multiplie sur des matériaux de cellulose tels que le papier, le carton, le placoplâtre et le bois.

Les origines de la moisissure peuvent être très diverses, mais la principale cause reste l’humidité. En général le taux idéal d’humidité ne doit pas dépasser 60 ou 65 % au maximum. Autrement les moisissures peuvent apparaitre par décondensation de l’humdidité (notament au niveau des vapeurs de votre maison que l’on trouve dans la cuisine ou la douche), par infiltration d’eau ou par remonté capillaire.

Que faire en cas de détection de moisissures ?

Pour savoir si vous avez de l’humidité en trop grande quantité dans votre maison, vous pouvez repérer plusieurs signes tels que :

  • La buée persistante sur les vitrages.
  • Un papier peint qui se gondole.
  • Les peintures et enduits qui s’écaillent.
  • Des suintements sur les murs.
  • L’apparition de tâches de moisissures et de salpêtres.
  • Une odeur de moisi.
  • La prolifération de blattes et d’acariens – parfois invisibles mais qui entraînent une gêne respiratoire chez les personnes fragiles.


Quels risques peuvent provoquer la moisissure ?

L’humidité risque de dégrader votre maison, ainsi que d’entraîner des problèmes de santé tels que l’irritation des yeux, l’irritation des muqueuses de la bouche de la gorge et du nez. La toux et les éternuements risquent d’engendrer des problèmes respiratoires comme que l’asthme qui peut être particulièrement dangereux chez les enfants mais aussi chez les adultes. Autres problèmes de santé : de nombreux maux de tête, des troubles de la concentration, ainsi que de la fatigue chronique.

Comment éviter d’avoir de la moisissure ?

Pensez à évacuer l’humidité en aérant vos pièces environ 10 à 20 minutes par jours en pensant à baisser votre chauffage.

Faites-en sorte à ce qu’aucune source d’humidité ne se trouve au contact de vos murs. Il peut s’agir des bas des murs (remontées capillaire), de la pénétration d’humidité lié à un crépi extérieur endommagé, de fuites dans la toiture, ou encore d’humidité causée par des ruptures de tuyaux.

Comment s’en débarrasser ?

Commencez par vous munir d’un masque et de gants afin d’éviter d’inhaler les vapeurs toxiques. Ensuite prenez un seau d’eau chaude et diluez le avec de la javel. Versez le contenu dans un vaporisateur puis vaporisez et frottez à l’aide d’une brosse. Si les tâches de moisissure persistent et sont trop grosses pour être traitées, vous pouvez demander un devis à un professionnel pour comprendre d’où vient le problème, et s’il risque de détériorer l’état de votre habitation.

Si vous souffrez de problème de moisissures persistants, vous pouvez contacter le réseaux ACEH qui sera heureux de vous aider en effectuant un état des lieux complet.

Suivez-nous sur les réseaux !